PROCHAINEMENT AU CINÉMA BELLEVAUX

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

SORTIES DU 20 JUILLET
Consulter les horaires de la semaine
MIDNIGHT SPECIAL ​
–––––––
Jeff Nichols, 2015, États-Unis, DCP, VOstFR, 111′, 16/16 ans

Bande-annonce

Fuyant d’abord des fanatiques religieux et des forces de police, Roy, père de famille et son fils Alton, se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays, mobilisant même les plus hautes instances du gouvernement fédéral. En fin de compte, le père risque tout pour sauver son fils et lui permettre d’accomplir son destin. Un destin qui pourrait bien changer le monde pour toujours.
COLONIA ​
–––––––
Florian Gallenberger, 2015, Allemagne, DCP, VOstFR, 110′, 16/16 ans

Bande-annonce

Chili, 1973. Le Général Pinochet s’empare du pouvoir par la force. Les opposants au coup d’Etat descendent dans la rue. Parmi les manifestants, un jeune couple, Daniel photographe et son amie Lena. Daniel est arrêté par la nouvelle police politique. Il est conduit dans un camp secret, caché dans un lieu reculé au sein d’une secte dirigée par un ancien nazi. Une prison dont personne n’est jamais sorti. Pour retrouver son amant, Lena va pourtant rentrer dans la Colonia Dignidad.
SORTIE DU 27 JUILLET
Horaires en ligne dès le 25 juillet
THE VVITCH ​
–––––––
Robert Eggers, 2015, États-Unis, HD, VOstFR, 93′, 16/16 ans

Bande-annonce

Avec “The VVitch”, Eggers en appelle à l’imagination et aux peurs les plus enfuies du spectateur. Si le cinéaste avait choisi d’échafauder son film à partir d’une citation, alors celle de l’écrivain Howard Phillips Lovecraft clamant : “l’émotion la plus ancienne et la plus puissante que connaisse l’humanité est la peur, et la peur la plus ancienne et la plus terrible qui soit, c’est celle de l’inconnu” s’y prêterait à merveille. La notion d’inconnu renfermerait dans ce cas précis cette forêt mystérieuse et impénétrable, véritable personnage à part entière du long métrage, voir à travers un tout autre niveau de lecture, l’inconnu rattaché au mal originel dans sa forme la plus pure. – À Voir À Lire
SORTIE DU 3 AOÛT
Horaires en ligne dès le 1er août
HIGH-RISE ​
–––––––
Ben Wheatley (d’après J.G. Ballard), 2015, Royaume-Uni,
HD, VOstFR, 119′, 16/16 ans

Bande-annonce

D’une pleine causticité, “High-Rise” est le portrait intransigeant du devenir humain, lorsque l’utopie se pense au pluriel et répond d’une normalisation excessive. Adaptation du roman éponyme de J.G. Ballard, le film nous plonge au coeur des années 1970 dans une société en pleine mutation. Fort du constat de l’échec de la « révolution » sociétale alors pensée par d’aucuns, Ben Wheatley signe une allégorie universelle où le temps suspend son cours. Vertigineux. – Nicolas Gilson, Un Grand Moment de Cinéma (ou pas)
SORTIE DU 10 AOÛT
Horaires en ligne dès le 8 août
PARASOL ​
–––––––
Valéry Rosier, 2015, Belgique, DCP, VOstFR, 75’, 16/16 ans

Bande-annonce

Projet atypique dans le paysage cinématographique, “Parasol” répond à une envie de liberté. Construit au fil de rencontres et de son propre tournage, le film croise trois lignes de vie qui se répondent en écho. Développant une approche esthétique qui transcende proprement la réalité de ses personnages tout en donnant au film une tonalité à la fois colorée et mélancolique, Valéry Rosier signe un premier long-métrage éblouissant, jouissif et savoureux. – Nicolas Gilson, Un Grand Moment de Cinéma (ou pas)
www.cinemabellevaux.ch

pic-875031-704492606-19072016.jpgSi vous ne désirez plus recevoir notre lettre d’information, cliquez ici

PROCHAINEMENT AU CINÉMA BELLEVAUX

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

ÉVÉNEMENTS​
–––––––
DANS LES LIMBES
–––––––

AVANT-PREMIÈRE EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR

SA 30.04 / 20:30

SORTIE LE 04 MAI

Antoine Viviani, 2015, France/Canada, DCP,
VOstFR, 85’, 16/16 ans

Bande-annonce

“Dans les Limbes” est une exploration des limbes d’Internet, comme si le réseau se rêvait lui-même, comme s’il était devenu notre au-delà. La voix d’un esprit mystérieux (interprété par Nancy Huston) se réveille dans le dédale des centres de données du réseau mondial. En plongeant dans sa mémoire, elle observe, fascinée, l’étrange vie qui y réside, peuplée de personnages fantomatiques (pères fondateurs d’Internet, dirigeants de Google, etc) et s’abandonne lentement à lui en essayant de ressentir à nouveau ce qu’est la nostalgie.
CARTE BLANCHE À "SUCKED ORANGE GALERIE"

––––––

JE 05.05 / DÈS 20:00

La galerie Sucked Orange est née entre 2010 et 2011 à Berlin. Le lieu et les événements qui s’y déroulent dépeignent un univers en marge de la culture commerciale, une approche esthétique plongeant dans toute forme d’expression, dans un esprit constant de création. Le Cinéma Bellevaux lui laisse carte blanche pour une soirée mouvementée qui s’articule en deux temps.

PERFORMANCE

OCTATANZ

20:00

DUO DJ / BERLIN-VILNIUS

Oscar Olias « Oscar Der Winzige » (E) & Matas Labasauskas « Aerobica » (LT)

Résultat dynamique, inépuisable et hallucinant issu d’une collaboration entre deux collectionneurs de musique électro-acoustique et réunissant des perles musicales oubliées ou inconsidérées du quatrième quart du siècle dernier. Au fil des titres, l’atmosphère se trouble pour laisser place à une douce et enivrante folie. Une expérience fascinante !
PROJECTION

POSSESSION

22:00

Andrzej Zulawski, 1981, France/Allemagne, HD, VOstFR, 124′, 18/18 ans

Bande-annonce

Mark retourne chez lui à Berlin alors que sa femme, Anna, décide de le quitter. Il la soupçonne d’avoir un amant en la personne de Heinrich, un illuminé adepte du New Age. Mais celui-ci lui affirme qu’elle l’a aussi quitté pour un autre. Alors que les rapports de Mark avec sa femme deviennent de plus en plus tendus, il se rend compte que le nouvel amant de cette dernière n’est pas humain…
PROCHAINES SORTIES
–––––––
TRACKS

––––––

SORTIE LE 27 AVRIL

John Curran, 2013, Australie, DCP,
VOstFR, 112’, 16/16 ans

Bande-annonce

En 1975, Robyn Davidson, une jeune femme en quête de sens, abandonne sa vie urbaine pour traverser le désert australien sur 3200 km. Elle entreprend ainsi une marche de 6 mois à travers une nature impitoyable. Sa solitude sera troublée par Rick Smolan, un photographe du National Geographic qui couvre son expédition. Inspiré d’une histoire vraie, son périple est jalonné de rencontres qui lui permettent de s’ouvrir au monde et de découvrir sa force intérieure. Une odyssée magnifique rythmée par des images que l’on n’oublie pas.
HEART OF A DOG

–––––––

SORTIE LE 27 AVRIL

Laurie Anderson, 2015, France/Etats-Unis, DCP,
VOstFR, 75’, 16/16 ans

Bande-annonce

Le 11 septembre, la mémoire d’un être cher, un chien nommé Lolabelle… Que sont les histoires ? Comment nous sont-elles racontées ? "Heart of a Dog" est un film sur l’oubli et le souvenir, sur le langage et les images, et enfin sur la façon dont on raconte et se raconte des histoires. Une ligne, imaginaire bien sûr, pourrait facilement lier "Heart of a Dog" à Chris Marker et au dernier Godard. Laurie Anderson, musicienne et artiste multidisciplinaire renommée, signe un voyage envoûtant, lyrique et ludique, tissant sa trame d’images et de sons avec une intelligence poétique lumineuse. L’introspection devient politique, les films de famille en 8mm deviennent des dessins animés… Et tout un imaginaire se déploie, porté par sa voix et sa musique, invitant les yeux des spectateurs à traverser les fluides, imprévisibles et constantes transformations des images. – Paolo Moretti
KAILI BLUES
–––––––

SORTIE LE 04 MAI

Gan Bi, 2015, Chine, DCP,
VOstFR, 110’, 16/16 ans

Bande-annonce

Chen est médecin dans une petite clinique de Kaili, ville brumeuse et humide de la province subtropicale du Guizhou. Il a perdu sa femme lorsqu’il était en prison pour avoir servi dans les triades. Aujourd’hui, il s’occupe de Weiwei, son neveu, qu’il aimerait adopter. Lorsqu’il apprend que son frère a vendu Weiwei, Chen décide de partir à sa recherche. Sur la route, il traverse un village étrange nommé Dangmai, où le temps n’est plus linéaire. Là, il retrouve des fantômes du passé et aperçoit son futur… Il est difficile de savoir si ce monde est le produit de sa mémoire, ou s’il fait simplement partie du rêve de ce monde. La douceur du regard de Bi Gan pour les habitants de Kaili fait penser au cinéma d’Apichatpong. On retrouve aussi l’onirisme du thaïlandais, où rêve et réalité se mélangent. Le sommet du film est un plan séquence en travelling dans un petit village qui se veut une plongée dans l’inconscient du personnage principal. Enfin, le film est bercé par une voix-off de poèmes.
TOUJOURS À L’AFFICHE​
–––––––
GRANNY’S DANCING ON THE TABLE
–––––––

Hanna Sköld, 2016, Suède, HD,
VOstFR, 89’, 16/16 ans

Bande-annonce

Eini et son père vivent loin du monde et de la société. Prise au piège de cet homme violent, la jeune fille puise à travers les récits de sa grand-mère la force de surpasser la haine de son père, de briser ses chaînes. Mêlant jeu d’act·rice·eur et animation, Hanna Sköld nous raconte l’isolement d’une famille au centre d’une nature sauvage et inchangée, topos très présent dans le cinéma nordique de ces dernières années. Mais loin d’en proposer un Eden retrouvé, la réalisatrice en dénonce la perfidie, l’isolement de cette famille permettant ici le déploiement sur plusieurs génération d’une violence masculine décomplexée. – Cinéma Spoutnik
www.cinemabellevaux.ch

pic-827569-704492606-26042016.jpgSi vous ne désirez plus recevoir notre lettre d’information, cliquez ici

PROCHAINEMENT AU CINÉMA BELLEVAUX

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

ÉVÉNEMENTS​
–––––––
VE 18.03 / 20:00

Entrée CHF 5.- (soutien CHF 15.-)

Cycle de performances littéraires, 60′

OH LÀ UN TITRE
–––––––

Conférence de Fabienne Radi
Éditions art&fiction

Dans ce livre on croise des breaks Volvo, des chefs indiens, des kangourous, l’inventeur du velcro, une saucisse au chou, mais également Burt Lancaster en slip de bain, Paul Newman en professeur de géologie ou Konrad Lorenz parlant à ses oies. Tout ça avec de l’art qui entre par une porte et ressort par une autre en arrière-plan. Fabienne Radi écrit ("Ça prend", 2013, "Cent titres sans Sans titre", 2014), fait des éditions d’artiste (livres, objets, posters), enseigne à la HEAD et rédige des chroniques pour le MAMCO. Elle vient de Fribourg et vit à Genève.

QU’HOMME / WIE EIN WIE
–––––––

Performance bilingue de Beat Christen et Muma
Éditions d’en Bas

Dans “Qu’homme / Wie ein Wie”, le poète et narrateur se fait tour à tour ver de terre, pierre, homme bourré de bière, poule passant à l’abattoir, flocon de neige, enfant qui naît… Il raconte une femme qui meurt et évoque une tentative de migration à travers le détroit de Gibraltar avant de s’envoler comme s’il était martinet. Mélangeant prose et poésie, il déploie quelques possibles de l’univers terrestre. Les textes et éclats de voix de Beat Christen – qui sont bilingues mais pas toujours des traductions les uns des autres – s’entre­croisent en écho avec les motifs, les dessins et les lavis du peintre Muma.

CANINE
–––––––

MA 22.03 / 20:30

Séance unique proposée en collaboration avec le MUDAC
dans le cadre du vernissage de l’exposition "Sains et saufs"

Entrée libre

Yórgos Lánthimos, 2009, Grèce, HD, VOstFR, 94′, 16/16 ans​

Bande-annonce

«Canine» est l’un des films les plus haineux, les plus méchants, les plus cruels de l’histoire du cinéma à l’égard de la famille. La charge est d’autant plus horrifique que la forme adoptée est celle d’une fable presque paisible, d’une allégorie absurde, dont les postulats, relativement invraisemblables, sont développés avec une telle assurance qu’ils finissent par nous convaincre sinon de la réalité, du moins de la justesse de ce que l’on voit. […] Cette logique délirante est mise en oeuvre à travers un ordonnancement strict du monde, qui confine autant à la terreur qu’au comique. Téléphone caché, télévision réservée à la diffusion de films de famille, jeux débiles et régressifs, affabulation d’un au-dehors rempli de puissances monstrueuses, lexique détourné de sa signification (une carabine est ainsi un bel oiseau blanc ; une foufoune, une grande lampe). – Jacques Mandelbaum, Le Monde
AVANT-PROGRAMME
–––––––
THEY’RE CREEPING UP ON YOU !
–––––––

George A. Romero, 1982, États-Unis, HD, VOstFR, 17′, 16/16 ans

Extrait du film à sketches "The Creepshow" cet épisode dépeint le monde fantasmagorique de Mr. Pratt, PDG aussi cruel qu’obsédé par la propreté sans contours de son appartement immmaculé et hermétiquement coupé d’un monde qu’il voit comme envahi de créatures nuisibles, mépris partagé jusqu’à l’intime intrusion de son espace vital.

PROCHAINE SORTIE
–––––––
ÉVOLUTION
–––––––

SORTIE LE 23 MARS

Lucile Hadzihalilovic, 2015, France, DCP,
VF, 81’, 16/16 ans

Bande-annonce

“Évolution” est beau, il est aussi inquiétant. La sueur perle sur la peau, les murs suintent et quelque chose se trame. Le film s’aventure dans les vertiges de la science-fiction pour parler de l’intime : après les récits d’apprentissage féminins de “Innocence”, on assiste ici à la puberté de jeunes garçons. Leurs corps se transforment et la réalité aussi. La dimension perturbante de ce changement est traitée à la façon d’un cauchemar. Si le corps féminin à la puberté a pu être abordé de nombreuses fois au cinéma, l’équivalent masculin est beaucoup plus rare – en tout cas aussi sérieusement.[…] Ce qui n’empêche pas un traitement poétique et déstabilisant : à plusieurs reprises durant “Évolution”, on se dit qu’on n’a jamais vu ça avant. Combien de longs métrages peuvent s’en vanter ? – Nicolas Bardot, Film de culte
TOUJOURS À L’AFFICHE​
–––––––
www.cinemabellevaux.ch

pic-807406-704492606-17032016.jpgSi vous ne désirez plus recevoir notre lettre d’information, cliquez ici

PROCHAINEMENT AU CINÉMA BELLEVAUX

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

ÉVÉNEMENTS
–––––––

PROCHAINEMENT AU CINÉMA BELLEVAUX

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

ÉVÉNEMENTS
–––––––

PROCHAINEMENT AU CINÉMA BELLEVAUX

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

SOIRÉE DU 25 DÉCEMBRE
–––––––

PROCHAINEMENT AU CINÉMA BELLEVAUX

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

PROCHAINE SORTIE
–––––––
IXCANUL
–––––––

Sortie le ME 02.12 / 20:00

Jayro Bustamante, 2015, Guatemala, DCP,
VOstFR, 91′, 16/16 ans

Bande-annonce

María est une jeune femme maya de 17 ans qui vit dans une plantation de café sur le flanc d’un volcan guatémaltèque. Son rêve : aller voir « au-delà du volcan ». Ce souhait semble très difficile à exaucer car elle est promise à Ignacio, le contremaître de la plantation. Ce mariage arrangé est, pour ses parents, l’assurance d’un logement et d’un travail. María se bat contre son destin, prise dans un monde légendaire et contradictoire. Le désir d’émancipation, le rôle des cultures ancestrales, la famille, l’attraction de la modernité, sont autant de thèmes intriqués traités avec finesse et sobriété dans un décor à couper le souffle. – Filmar
ÉVÉNEMENT
–––––––
PETITS THÉÂTRES LAUSANNOIS DE LA BELLE ÉPOQUE
–––––––

MA 08.12 / 19:00

Les Éditions d’en bas & le Cinéma Bellevaux vous invitent à une rencontre à l’occasion de la publication de « Petits théâtres lausannois de la Belle Époque » par Olivier Robert.

PROGRAMME
–––––––

Introduction
par François Vallotton

Lecture d’un passage du roman de Ramuz
Les circonstances de la vie évoquant les théâtres de la Belle Époque

par Jacques Roman

Une soirée imaginaire au Kursaal
par Olivier Robert:

LES ACTUALITÉS

Vue Lumière – La Fête des narcisses de Montreux, 1900
Vue Lumière – Le Panoptikum de Berlin, 1896
Vues Lumière – L’Exposition universelle de Paris, 1900

LES ATTRACTIONS

Alice Guy – Miss Dundee et ses chiens savants, 1902
Alice Guy – Mme Ondine dans la danse serpentine, 1900
Segundo de Chomon – Les Kiriki, 1907

LES CHANSONNIERS

Alice Guy – Polin, L’anatomie du conscrit, 1905
Alice Guy – Dranem, Le vrai jiu jitsu, 1905
Alice Guy – Mayol, Questions indiscrètes, 1905

LA COMÉDIE

Jean Durand – Le Match Oxford contre Martigues, 1912

TOUJOURS À L’AFFICHE
–––––––
LA TIERRA Y LA SOMBRA
–––––––

César Acevedo, 2015, Colombie/France/Pays-Bas/Chili/Brésil,
DCP, VOstFR, 97’, 16/16 ans

Bande-annonce

EL MOVIMIENTO
–––––––

Benjamín Naishtat, 2015, Argentine/Corée du Sud,
DCP, VOstFR, 70’, 16/16 ans

Bande-annonce

PLUS D’INFORMATIONS
–––––––

www.cinemabellevaux.ch

pic-753503-660760738-02122015.jpgSi vous ne désirez plus recevoir notre lettre d’information, cliquez ici