FESTIVAL DU FILM VERT AU CINÉMA BELLEVAUX

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

FESTIVAL DU FILM VERT
–––––––
SA 14.03

Le Festival du Film Vert a pour but de faire découvrir des films sur le thème de l’environnement, du développement durable ou des relations Nord-Sud. Sa dixième édition se tient dans près de 30 villes de Suisse romande, de France ainsi qu’en Suisse alémanique durant tout le mois de mars 2015. Le Cinéma Bellevaux a le plaisir d’accueillir le Festival du Film Vert samedi 14 mars avec trois longs métrages.

Tarifs standards appliqués / Possibilité d’abonnement à prix unique de 30.- pour 3 films
www.festivaldufilmvert.ch

LE PROMENEUR D’OISEAU
–––––––

SA 14.03 / 14:30

Philippe Muyl, 2014, Chine/France, HD, couleur, VF, 100’, 6/8 ans

Afin de tenir la promesse faite à sa femme, Zhigen, un vieux paysan chinois, décide de retourner dans son village natal pour y libérer son oiseau, unique compagnon de ses vieilles années. Il fera le voyage de Pékin à Yangshuo avec Renxing, sa petite-fille, jeune citadine gâtée, contrainte de partir avec lui. Ces deux êtres que tout sépare vont se dévoiler l’un à l’autre, partager des souvenirs et des aventures. La petite fille va découvrir de nouvelles valeurs, et particulièrement celles du cœur.

EL IMPENETRABLE
–––––––

SA 14.03 / 16:45

Daniele Incalcaterra/Fausta Quattrini, 2012, France/Argentine, HD, couleur,
VOSTFR, 92’, 12/14 ans

À la mort de son père, Daniele Incalcaterra a hérité de 5’000 hectares de terres dans l’un des derniers espaces du monde à conquérir: le Chaco paraguayen. Il a pris la décision de restituer ses terres aux Indiens qui vivent depuis toujours sur ce territoire. Ses voisins – compagnies pétrolières, cultivateurs de soja transgénique et éleveurs de bétail – qui défrichent la forêt, ne semblent pas très favorables à cette idée.

HOLY FIELD HOLY WAR
–––––––

SA 14.03 / 19:00

Lech Kowalski, 2014, France/Pologne, HD, couleur, VOSTFR, 105’, 16/16 ans

Partout dans le monde, les petits agriculteurs sont menacés. Leur lutte pour survivre se fait loin des caméras et des médias. En Pologne, un pays où plus de 60% de la surface est occupée par l’agriculture, de nouveaux acteurs sont en compétition pour s’accaparer les terres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s