PROGRAMME DE LA RENTRÉE 2015

Si vous ne visualisez pas correctement l’e-mail, cliquez ici

PROCHAINES SORTIES
–––––––
BRIDGEND
–––––––

Sortie le ME 02.09 / 20:30

Jeppe Rønde, 2015, Danemark, DCP,
VOstFR, 95’, 16/16 ans

En partenariat avec

«La seule vraie question pour moi demeure de savoir pourquoi nous lever chaque matin.» Jeppe Rønde, sonde avec «Bridgend» l’inconsciente frontière qui borde l’attachement à la vie en s’attelant à traduire le regard de ceux qui décident de la franchir. Suite à la couverture médiatique d’une vague de suicides d’adolescents demeurant inexpliquée dans la ville qui donnera son titre au film, Rønde s’immerge dans la beauté étrange qui habite cette région pour donner un visage au silence qui l’inonde. De cette approche documentée naîtra une fiction imprégnée jusqu’au coeur par la mémoire et le culte des 79 adolescents réellement disparus à ce jour, et une lecture responsable qui rend hommage au mystère, et interroge le sens de l’inexplicable.
THOSE WHO FEEL THE FIRE BURNING
–––––––

Sortie le ME 09.09 / 20:30

Morgan Knibbe, 2014, Pays-Bas, DCP,
VOstFR, 74’, 16/16 ans

S’harnachant au désespoir des migrants convoitant l’asile en Europe, «Those Who Feel The Fire Burning» est un audacieux témoignage où l’absence de gravité d’un cadre ivre et aérien magnifie la tragédie de son contexte, dans un mouvement perpétuel qui colle tant à la peau de ses sujets qu’il traduit un quotidien condamné à la dérive.
ÉVÉNEMENTS
–––––––
LE CRAN LITTÉRAIRE
–––––––

SA 11.09 / 20:00 / PRIX UNIQUE À CHF 5.-

Placé sous l’égide de l’association de la promotion de la littérature en Suisse CH Litterature.CH, le Cran Littéraire émerge de la rencontre et de l’envie mutuelle d’éditeurs lausannois et romands de présenter et produire autrement des textualités afin de bouleverser le rapport que le public peut avoir avec ces dernières. La performance littéraire se démarque de la lecture ou de la rencontre d’auteur par sa prise en compte de la dimension scénique d’un texte, elle travaille l’expérience du public, donne un corps et une voix à l’écrit, le met en scène pour le rendre «texturel».

Deux Gniffeniaffons, 20’
Performance de traduction burlesque de Roberta Gado et Camille Luscher
(Éditions d’en bas)

Les Livres des Débuts, 20’
Performance d’Eugène
(L’Âge d’Homme)

Au Congrès des herminettes, 20’
Performance de Jean-Sébastien Simon
sur un texte de Pierre Yves Lador

(Hélice Hélas Éditeur)

DORA
–––––––

SA 12.09 / 20:30

Avant-première en présence de la réalisatrice

Stina Werenfels 2015, Suisse/Allemagne, DCP, VOstFR, 90’, 16/16 ans

Traitant avec douceur des désirs de ceux qu’on dit incapables de discernement, «Dora» pose un regard complice sur un handicap qu’on accable, muselle et utilise, dans une fresque colorée et renversée sur la cruauté de l’ordinaire. Séance spéciale suivie d’une discussion avec la réalisatrice.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s